Saint-Seiya Quest

jeu de role saint seiya dans l'univers du sanctuaire de notre chère déesse Athéna
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans Rodorio les souvenirs

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Dans Rodorio les souvenirs   Ven 28 Déc - 0:30

"Merde! J'aurais juré que c'était ici!!!!"

Décidément, Vassili était perdu au milieu des rues... En arrivant à Rodorio, il avait cherché sans relâche l'orfèvrerie dans laquelle il avait volé la lyre d'or... et dont il avait tué le propriétaire.
Les gens l'avait peu approché. Après tout, il portait une armure qui n'était pas de celles d'Athéna... Et puis il l'avait tellement polie, tellement nétoyée, tellement retravaillée durant tout el voyage pour impressionner le Sanctuaire, pour leur faire comprendre ce qu'ils avaient perdu, qu'elle renvoyait tous les rayons du soleil, et qu'on aurait qu'une aura l'entourait. Tout le monde s'était écarté aveuglé par l'armure presque miroir.
Vassili restait fier de ceci. *[color=darkred]IL sont éblouis par la puissance[/color*, pensait-il.
Mais il fallait que ce paon se rende à l'évidence : il était perdu. Rodorio était un village, mais nulle part il ne retrouvait l'entrée du Sanctuaire qu'il avait trouvé des années auparavant.
Toutefois, ce village lui inspirait plus de dégoût qu'autre chose. Cela lui rappelait Athènes, où il avait fait escale après son refus au Sanctuaire. Cela lui rappelait les années passées à vendre son corps aux plus pervers pour subsister, à vivre de miettes tombées des tables... Des années qui lui avait forgé le caractère. Parce qu'il croyait, il savait que le Sanctuaire, le travail de chevalier, c'était là son but.
Et tout cela pour quoi? Pour être refusé au Sanctuaire. Pourquoi? Pourquoi être refusé ainsi, alros que son sang parlait, qu'il était le fils d'un chevalier?
Pourquoi?
Si il était venu ici, c'est pour trouver ces réponse.
Mais pour l'instant, encore fallait-il trouver où les trouver...
Trouver le Sanctuaire...


"J'étais sûr que c'était làààààààààà !!"

...

C'était pas gagné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse Duncan
Chevalière d'Argent du Lotus
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pv:
150/150  (150/150)
Cosmos:
200/200  (200/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Ven 28 Déc - 22:56

La matinée s'était passée de manière assez courte pour Eloïse. Rangeant l'arrière-comptoir de la boutique appartenant à la famille qui l'avait accueillie et logée, elle avait eut l'impression d'y avoir passé toute la journée entière. Mais le soleil clair en plein centre du ciel lui rappelait quelle heure il était exactement.

La boutique ferma, pour une bonne heure seulement. L'homme et la femme prirent les devants tandis que la jeune chevalière les suivit avec les filles de la famille. C'est alors qu'en marchant, elle remarqua un type bien étrange. Un individu semblant perdu et... qui portait comme une armure sur lui. Cependant, Eloïse ne parvenait pas à distinguer ce qu'elle représentait.

"J'étais sûr que c'était làààààààààà !!"

Eloïse tint l'une des filles par le bras et lui demanda de rester là pendant que les deux autres retournèrent chez elle. Si cet homme ne savait où aller, la jeune fille de la famille pourrait sans doute l'aider, elle ne connaissant pas vraiment les lieux comme sa poche. Par la suite, Eloïse s'avança vers cet individu perdu. Se mettant juste en face de lui, elle fit voler sa longue chevelure par un geste de la main et prit un air tout à fait innocent. Elle cherchait surtout à attirer l'attention sur son physique, en tout excellente narcissique qu'elle était.

"Vous êtes perdu mon cher Monsieur ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Ven 28 Déc - 23:55

Vassili se retourna, à la fois perdu et surpris qu'on s'adresse à lui avec une telle politesse, ce qui, ces derniers jours, ne lui était pas arrivé...
Une chevelure vola en plein devant ses yeux. Il pouvait sentir leur douceur, et il sentait profondément une fleur dont il ne connaissait aps le nom, mais qu'ilm savait venir des contrèes lointaines.
La créatures qui les possédait en était encore plus déroutante. Il eut la sensation de perdre pied, mais celle-ci s'estompa rapidemment à la faveur, une nouvelle fois, d'un dandisme quelques peu vantard...


"Ahem... Bien sûr que non. Si les lieux avaient eut la politesse de ne pas se modifier depuis ma dernière visite en ce village, j'aurais trouvé mon compte. Mais..."

Il s'approcha d'un peu plus près, ne serait-ce que pour observer de plus près cette beauté qui...

*Ca par exemple, j'ai bien l'impression que...*

...avait quelque chose de...

*... cette jeune femme possède...*

... chevalresque.

*... un COSMOS! ... Feignons l'indifférence, c'est peut-être un piège...*


"Mais il semble que j'ai trouvé là un cadeau divin qui vaut tout autant al déesse que je cherche"

*Tant qu'à se méfier, autant jouer mon rôle... Me présenter et ne rien laisser filtrer de ma méfiance... Me mettre en position de faiblesse, tiens!*

Il posa un genoux à terre, et prit la main de la jeune fille qu'il frôlé des lèvres dans un mouvement grâcieux

"Vassili Doblabliskiev, de la Noble Ceinture d'Aphrodite, pour vous servir, mademoiselle...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse Duncan
Chevalière d'Argent du Lotus
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pv:
150/150  (150/150)
Cosmos:
200/200  (200/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Sam 29 Déc - 0:35

L'individu était apparament du village. Enfin, il l'ETAIT, selon ce qu'avait compris Eloïse d'après ses paroles. A moins qu'il ne tenait qu'à cacher sa confusion des lieux, une certaine honte qu'il ne voulait pas afficher devant elle. Eloïse avait bien envie de rire. Il n'y avait aucune honte à montrer que l'on était perdu. Au contraire, c'était encore pire lorsque l'on essayait de le dissimuler.

Il l'avait appelé "cadeau divin", un couple de mots qui semblaient être une sucrerie aux oreilles de la chevalière. Sa beauté avait sans doute bien agit sur cet homme. Et cela n'était que tant mieux car, l'instant d'après, il s'inclina devant elle et se présenta. Eloïse fut très surprise d'apprendre que cet individu n'était autre qu'un chevalier qui n'était pas de la région. Et qui plus est, serviteur d'une autre déesse. La jeune chevalière eut un sourire ironique et sur ce, écarta sa main de l'étreinte du chevalier en prenant un regard doux.

"Un preu chevalier, noble serviteur d'Aphrodite ?
Que cela est intéressant...."

L'un de ses doigt tapotait sa joue avec légèreté. Eloïse ajouta alors, elle-même, une révérence, faisant presque danser sa robe de soie blanche avant de relever la tête vers Vassili.

"Eloïse Duncan... Chevalier d'argent du Lotus au service de la déesse Athéna."

Elle avait un sourire bien marqué sur les lèvres et des yeux assez scintillant. Comme si le fait de connaître l'identité de ce chevalier et de s'être présenté lui faisait le plus grand plaisir. Il fallait dire qu'elle aimait autant les combats que sa propre beauté. Et qui aurait pu croire que sous ce charme sans défaut se cacher une femme aux doigts d'acier sanguinaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Dim 30 Déc - 1:11

*J'en étais sûr!!! Une chevalière d'Athéna... Ravissante, toutefois, il faut l'avouer...*

Les yeux de Vassili brillaient : il n'espérait pas tant. Trouver, directement pour l'ammener au Sanctuaire, une chevalière d'Athéna, c'était inespéré. Quoique, après tout, même si le Seigneur des Forges s'était alliés au côté de la Déesse à la Chouette, il était possible que sa présence fût gênante, et donc que cette fille, aussi belle et charmeuse (très belle... très charmeuse...) qu'elle fût, représentait un danger potentiel... Et pourquoi? Après tout, Athéna n'avait aucune raison d'envoyer un assassin à un Aspis, puisqu'ils étaiant, apparemment, dans le même camp. Et Vassili ne venait pas rechercher la guerre : juste des réponses... Peut-être, finalement, était elle innocente. Enfin, aussi innocente que peut l'être une chevalière...


"Ah ! Je peux donc enfin être soulagé de savoir que c'était l'odeur du lotus qu'humait mon humble nez... Votre chevelure, mademoiselle, en respire à chaque mèche, si je puis me permettre ce compliment.
Je crains de devoir vous décevoir, mais je ne sert aucune déesse."


Il baissa la voix

"Je sers Hephaistos, le Seigneur des Forges de l'Etna.
Et c'est donc une double grâce qui m'est rendu aujourd'hui par voter présence ! J'étais égaré à travers ma minutieuse recherche qui devait me mener aux portes du Sanctuaire de la très honorable Athéna, et voilà que tel une divine représentante de ses intelligentes chouettes, vous volez à mon secours, chevalière! Et qui plus est... Permettez moi de vous dire que vous n'êtes à mon avis ni la plus laide ni la moins ravissante."


*Si on peut toujours se forger une amitié, pourquoi s'en priver, après tout? Cette jeune femme semble être d'un rang tout a fait honorable et d'un coeur noble, peut être plus que le miens... Mas ceci j'en doute...*

"Mais il me semblait avoir entendu dire que les chevalière d'Athéna portait toutes un masque. Comment alors est-il possible que j'admire à l'instant même vos merveilleux traits?"

*Il faut avouer que cette histoire de masque aurait été fort fâcheuxpour els appâts de la demoiselle, non?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse Duncan
Chevalière d'Argent du Lotus
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pv:
150/150  (150/150)
Cosmos:
200/200  (200/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Dim 30 Déc - 2:04

Ce chevalier servait en fait le grand Hephaïstos, Dieu Maître forgeron. Que cela devait être un hommage d'accomplir les honneurs de ce dieu qui maniait les métaux comme ce cher Hercule avait maniait les serpents dans son berceau, avec facilité et force. Mais l'attention d'Eloïse se portait surtout sur les compliments que ce cher Vassili lui portait.

"Vous me dites que vous devez vous rendre au sanctuaire ?
Eh bien, sachez que je dois également m'y rendre, mais moins tôt que vous cependant.
Quand à vos compliments, ils me touchent grandement mais... tâchez de ne pas trop en faire.
La chère femme du dieu que vous servez pourrez prêter une oreille trop attentive, à vos dépends je le crains."

C'était d'autant mieux qu'il ne servait pas Aphrodite, il aurait sans doute blasphémé la déesse de la beauté. Elle devait être succeptible sur ses traits, tout comme elle, pour avoir un jour transformé une humaine en celle qui fut l'une des gorgones Médusa. Qui saurait ce dont elle serait capable une nouvelle fois... Mais bon, Eloïse ne se plaignait nullement de tus ses mots doux lui étant adressés, quitte à entrer en conflit avec la déesse pour une simple écoute admirative.

Vassili parla alors des masques que portaient les femmes chevaliers, cachant autant leur laideur effrayante que leur beauté fatale. Sur ce, Eloïse tira les bords de sa robe pour bien mettre son habit en évidence avec un petit rire amusé.

"Voyons, porterais-je une armure sur mon corps umble ?
Pour l'instant non du moins.
Le masque n'est sur mon visage que lorsque mon armure se trouve posée sur mes épaules.
Entre temps, mes traits respirent et le soleil, comme la lune, contemplent le doux visage d'une femme."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Dim 30 Déc - 21:33

"Et je pense qu'il en est mieux ainsi! Il eût été dommage que le Sanctuaire vous imposât de cacher votre visage!
Et quand à la déesse que je chéris, j'ai façonné cette armure en mon âme et conscience pour tenter de rapprocher au plus près sa beauté immatérielle et la beauté des pierres et des métaux, et puis..."


Il eût un sourire malin

"... elle sait que jamais je ne trouverai déesse plus belle et plus désirable. Mais pour ce qui est des mortelles... il ne serait pas trop audacieux de dire que vous en êtes sans doute la plus parfaite!
Et ne dit-on pas qu'après tout, puisqu'elle est la déesse la plus belle, elle n'aurait pu choisir comme enveloppe charnelle qu'une créature tout aussi ravissante?"


*Parfaite... tu es sûr que tu n'exagère pas? Elle va finir par voir que tu en fait trop. Elle pourrait te mener au Sanctuaire!*

"Mais, puisque vous vous rendez au Sanctuaire, je souffrirai de patienter un peut plus pour vous servir d'escorte. Non pas parce qu'une chevalière ne peut se défendre seule, car c'est bien là l'erreur que tous les gredins font face à une femme querrière, mais parce qu'il est toujours plus plaisante de voyager en une compagnie à la fois sûre et agrèable. Souffre donc que je vous accompagne, mademoiselle, si vous n'y voyez aucun inconvenient.
Quand donc vous y rendez vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse Duncan
Chevalière d'Argent du Lotus
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pv:
150/150  (150/150)
Cosmos:
200/200  (200/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Dim 30 Déc - 22:44

Eloïse laissait passer de temps à autre une main dans sa chevelure rosâtre, ainsi que ses doigts glisser sur le bord d'une joue coquette, ses yeux mis-clos et un sourire en coin.

"Elle aurait bien pu, en effet.
Sa beauté aurait été des plus rayonante sur terre.
Mais je sers avant tout l'incarnation de l'intelligence et de la sagesse.
Sur ce, je ne peux m'égarer à mettre mes atouts en avant."

Puis, peu à peu, la jeune chevalière perdit son sourire quand Vassili mentionna le mot "escorte". Il était de son vocabulaire mais pas vis à vis d'elle. Elle se serait bien mise en colère si la suite des dires du chevalier s'étaient orientés vers son incapacité à se défendre et sa fragilité selon les apparences. Mais, à son grand contentement, il ne parla que de voyage et de compagnie.

"Je n'y vois absolument aucun inconvénient mon cher.
Cependant, j'ai le regret de vous annoncer que je ne pars que demain à l'aube.
En effet, j'héberge actuellement dans une famille qui m'a chaleureusement offert un logis..."

Elle jeta un bref geste de la tête en direction de la jeune fille pour la mentionner, attendant au carrefour, l'une des filles de la famille.

"...Mais je ne puis accepter un tel accueil sans rendre ma part.
Aussi ais-je choisis de les aider dans leur boutique en cette journée ensoleillée.
Et sur ce, je ne peux me rendre au sanctuaire aujourd'hui."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Dim 30 Déc - 23:47

"Je vous comprend. Il aurait été horriblement insultant pour cette généreuse famille de ne pas se voir rendue la pareille.
Vous dites que vous partez demain à l'aube?"


*C'est fort fâcheux... J'aurais espéré être de retour pour les calendes. Une nuit d'attente me retarderai à la forge... Mais après tout, cette jeune femme est si belle et gentille. Ce ne serait pas digne de moi de parler sans rendre compte.*

"Qu'à celà ne tienne! Ce n'est pas grave, je trouverai un endroit où dormir! Je ne pense pas que dans ce village les gens manque d'hospitalité quand on sait leur rendre.
Et que marchande cette boutique qui appartient aux gens qui vous hébergent? Si je peux vous venir en aide pour quoi que ce soit, je me ferai un plaisir tout aussi personnel qu'intense de mettre mes talents d'orfèvre à l'oeuvre pour vos beaux yeux, mademoiselle Duncan."


Son accent russe avait quelque peu maladroitement écorché le nom de la jeune fille.
*On n'echappe finalement jamais à ses origines... N'est-ce pas pour celà que je suis ici à Rodorio?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse Duncan
Chevalière d'Argent du Lotus
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pv:
150/150  (150/150)
Cosmos:
200/200  (200/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Lun 31 Déc - 0:21

"C'est exact, c'est le plus tôt pour moi.
Partir tard dans la soirée serait facheux, et sans doute bête.
Un bon repos offre une bonne condition pour être entièrement à disposition une journée complète."

Vassili ajouta qu'il accompagnerait tout de même Eloïse, devant trouver cependant une paillasse pour la nuit. Il était vrai que les maisons ne manquaient pas d'offrir leur toit pour un chevalier. Après tout, ce grade était tout à l'honneur.

"Je pense que vous trouverez facilement, les refus sont extrêmement rares.
Et même si vous en êtres confrontés, il suffira de mentionner votre nom de chevalier pour que les portes s'ouvre."

A la question de Vassili, Eloïse pointa la boutique qui se trouvait en haut de la rue. On ne la voyait pas très bien, mais la jeune chevalière ne manque de la mentionner.

"La famille produit et vend de la poterie en tout genre, de toute forme et de toute taille.
J'ai appris pas plus tard qu'hier qu'ils recevront cet après-midi un chargement de poterie produite par une branche de la famille.
Il ne sera pas de faible poids, et sans doute votre aide leur sera précieuse."

Son bras vint pendre le long de son corps et son regard se posa de nouveau sur le chevalier.

"Mais pour l'heure, c'est le moment du repas.
Aussi, si vous n'avez pas mangé, je peux vous proposer de nous accompagner.
Je pense que la famille qui m'héberge ne refusera nullement la visite d'un second chevalier au sein de leur âtre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Lun 31 Déc - 0:32

"Les artisans ont toujorus besoin d'aide, car on ne se rend pas compte combien leur travail est grand et épuisant. En tant qu'orfèvre, je puis vous assurer que je les aiderai avec grand plaisir à ce déchargement."

Alors que la jolie jeune femme abordait le thème de repas, les ventre de Vassili fit vibrer la couche d'or et d'argent sertie de pierres qui lui servait de protection abdominale.

"Que je soit admis ou non à votre table, j'accepte toutefois de vous accompagner jusqu'à la boutique, ne serait-ce que pour rester quelques minutes encore à vous côté, mademoiselle.
Mais il est vrai que je jeûne depuis trois jour déjà, et qu'un peu de pain et une cruche d'eau ne me feront aucun mal !"


*Depuis quand est-ce que je me contente de pain et d'eau?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse Duncan
Chevalière d'Argent du Lotus
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pv:
150/150  (150/150)
Cosmos:
200/200  (200/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Lun 31 Déc - 0:51

"Alors allons-y mon cher.
Ne vous faisons pas attendre, d'après l'entende de votre faim.
Je pense d'ailleurs que nous arriverons juste au bon moment."

Eloïse sourit en coin, arrangeant quelques mèches de sa chevelure gauche pour l'ajuster correctement. Elle invita dès lors Vassili à la suivre et marcha jusqu'à la demoiselle qui attendait. Cette dernière fit une révérence face au chevalier avant de guider Eloïse et le nouveau venu jusqu'à chez eux où, déjà, une douce fumée odorante s'échappait d'une des fenêtres de la petite maisonette.

A l'intérieur, la table était mise. La mère était à la marmite avec l'une de ses filles. Le père et la deuxième fille assise à la table. La troisème qui arrivait avec Eloïse et Vassili se hâta de mettre un septième couvert pour le chevalier. Quand le petit monde vit arriver celui-ci, tous se levèrent et le saluèrent. Le maître de maison prit dès lors la parole quand sa fille le mit au courant pour une personne de plus à la table du repas.

"Bienvenue chez nous noble Chevalier.
Excusez si les lieux ne sont pas à votre convenance.
J'espère néanmoins que le repas vous plaiera."

Eloïse restait droite et posée tendit que le père parlait à Vassili. Quand il eut finit, elle tendit la main vers le couvert nouvellement mis. Le père fit de même, le priant poliment de s'asseoir parmis eux alors que la mère déversait sa soupe aux légumes dans une petite casserole qui tenait sa fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Lun 31 Déc - 1:06

"Ce n'est rien, mon brave homme. Tout est à ma convenance lorsqu'on se trouve en une compagnie aussi accueillante que votre charmante famille et aussi ravissante que votre hôte. C'est plutôt moi qui devrait me faire digne de votre hospitalité, et du plat régalant dont j'hume déjà l'odeur. Trois jours de jeune, et cette soupe semblait inespérée!
Mademoielle Duncan m'a parlé d'un chargement de poterie qui devrait parvenir à Rodorio quelques heures après le zénith, et j'aimerai beaucoup vous aider dans cette tâche."


Vassili s'assit, non sans grands gestes grandiloquant, devant le couvert que lui indiquait l'homme. Ses yeux s'écartait en gestes vif et saccadé de la silhouette d'Eloise, mais revenaient toujours en ce point précis qu'était la mèche qu'elle avait arrangé sur la gauche. Elle semblait si mystérieuse...

"Puis-je oser me lever pour enlever mon armure? Dans ma précipitation affamée et égoiste, j'ai tout a fait oublié, qu'il n'était pas convenable et quelque peu insultant pour les hôtes se s'attabler encore vêtu d'un uniforme que je qualifierait de militaire. Je n'oublie pas, même si j'ai mit beaucoup de coeur à la parer, qu'elle me servira avant tout à rester en vie face à la bataille qui s'annonce au loin. Il me serait fâcheux d'être occis tout comme le fût mon paternel."

Il ajouta ce rictus amer dont il avait le secret, mi méprisant, mi desespérément triste pour lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse Duncan
Chevalière d'Argent du Lotus
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pv:
150/150  (150/150)
Cosmos:
200/200  (200/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Lun 31 Déc - 1:33

Le père reprit alors aux réflexions de Vassili.

"Oh je vois !
Alors mangez à votre aise Chevalier, que votre jeûne puisse prendre fin.
Ne vous inquiétez pas pour nous, nous avons toujours des réserves en cas de jours mauvais."

Le chevalier parla alors du chargement dont il avait évoqué l'essence le jour auparavant. Le père hocha positivement de la tête en guise de réponse.

"Effectivement, et nous serions ravi d'accepter votre aide !
Mais, si vous le voulez bien, nous reparlerons de tout ceci après le repas.
Nous ne discutons jamais affaire à table, c'est une règle d'or de famille."

Vassili ajouta ensuite s'il pouvait se changer, enlever son armure qui le rendait plus "soldat" qu'autre chose. A sa dernière phrase, le père et la petite famille laissèrent s'échapper un rire sans trop d'hilarité, pour ne pas vexer. Eloïse, assise à sa place, se contentait d'un sourire, coudes sur la table et mains jointes. Elle regardait Vassili avec un grand intérêt.

*Je me demande comment est sa puissance...
C'est la première fois que je vois un Chevalier d'Hephaïstos, sans doute sont-ils aussi puissant que les Chevaliers d'Or...
J'ai hâte de tâter de ses capacités.*

Mais elle eut aussitôt fait de les poser sur ses genoux quand la mère arriva, aidée de la fille, pour servir les bols. Le père resta debout, pointant d'une main une des trois portes de la pièce.

"Naturellement !
Par ici je vous prie, cette chambre sera tranquille pour vous vous changer."

La mère ajouta dès lors.

"Si vous avez besoin de quelconques vêtement, n'hésitez pas à vous servir dans l'amoire de la chambre.
Et si la taille ne vous convient pas, je peux toujours me rendre chez la voisine en toute hâte.
Ses fils sont tous de corpulance différente, leurs habits vous iront sûrement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Lun 31 Déc - 1:43

Vassili acquiesca à l'égard de la mère de famille qui lui indiquait la chambre dans laquelle il entra juste après. Il prit le soin de replacer et d'emboiter chaque pièce de l'armure de façon à reconstituer l'immense ceinture qu'il arbora fièrement en bandoulière, le "casque-boucle", brillant fièrement sur sa poitrine. Il y déposa également sa balalaika, avec laquelle il venait toujours. Il réfléchit et arriva à la conclusion qu'il confectionnerait une bague avec un rubis de son armure pour la belle Eloise. Après tout, elle lui avait apporté satisfaction et couvert et compagnie. Il arracha donc le rubis du coeur avec ses poinçons et ses burin d'orfèvrerie qu'il emportait toujours, pour travailler son armure, et le plaça dans la poche de ses braies, un habit pratique qu'il avait apporté de Gaule, tout comme la chemise noire qui contrastait horriblement avec sa peau blanche comme le lait.
Il esquissa un sourire de ses lèvres violacées et revint s'asseoir à table.


"Je vous remercie encore pour ce repas que vous m'offrez, et j'oublie de m'être présenté!! Je suis Vassili Doblabliskiev, Aspis Noble de la Ceinture d'Aphrodite. Je sert Hephaistos, Forgeur de l'Etna et allié d'Athéna, mais, mes origine sonten terres moscovites."

Il tendis à l'homme une main qui, dépourvue des gantelets d'or et d'argent, paraissait décharnée, osseuse, frêle, blanche et friable comme du calcaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse Duncan
Chevalière d'Argent du Lotus
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pv:
150/150  (150/150)
Cosmos:
200/200  (200/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Lun 31 Déc - 2:22

Eloïse, comme le reste de la famille, attendait impatiemment que Vassili revienne manger parmi eux. L'une des filles s'était esquivée dans une armoire de la pièce qui servait à la fois de cuisine, de salle à manger et de salon pour se munir d'un pain bien rond et croustillon. Le père découpa les tranches nécessaires qu'il remit près de chaque bol avant l'arrive du Chevalier qui se présenta au père de famille. Celui-ci lui serra la main avec grande joie.

"Enchanté Monsieur Vassili.
C'est un honneur de recevoir un serviteur du dieu Hephaïstos en nos murs."

Bien qu'il ne pu s'empêcher d'avoir un petit sourire embêtant mais n'ajouta rien. Ce fut Eloïse qui plaça ses mots.

"Eh bien mon cher, vous avez une toute autre allure sans votre armure.
Un état que tout chevalier porte j'imagine."

Après cela, le père s'assit, invitant de nouveau Vassili à se joindre à eux. Comme de rituel, la prière était au rendez-vous. Et le père n'oublia certes pas de bénir autant la déesse Athéna que le dieu Héphaïstos.

"Bien, bon appétit à tous."

Sur ce, dès que le repas commença, tout ne fut que silence. Aucune parole n'était prononcée, comme à chaque fois. Cela faisait la cinquième fois qu'Eloïse mangeait avec eux, elle avait appris à se taire une table, un rituel qu'elle n'avait jamais fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Jeu 3 Jan - 16:57

Vassili n'avait béni Athéna, dans sa prière, que par politesse. Contrairement à ce que ceux qui croyait le connaitre auraient pu croire, Vassili se battait bien pour une cause. Mais face à cela, il n'avait aucun véritable croyance religieuse. IL n'honorait, en lui même et en ses actes, que diverses allégories et notions qu'ils chérissait, et ceux qu'ils considérait comme leur incarnation. Athéna ne réprésentait ce pourquoi il voulait se battre : Athéna, pour lui, représentait l'injuste sans être méchant, un allié, certes, mais un allié ingrats et borné. Hephaistos lui plaisait beaucoup plus, pour tout l'art qu'il avait appris de l'orfèvrerie, et surtout parce qu'il lui avait permis de se battre non spécialement pour un Dieu, mais pour l'amour et la justice, ce qui, lors de son refus au sanctuaire, il n'avait pas trouvé chez Athéna.

Vassili poursuivis le repas sans dire un mot, ce dont il avait l'habitude, puisqu'il avait toujours mangé ou jeûné seul depuis la mort de sa mère.

Au final, une fois le repas achevé, il se permit de répondre à la remarque d'Eloise, qu'il avait gardé en tête.


"Mademoiselle, il me semble que tout à l'heure, vous avez agréablement remarqué que sous l'armure ne se trouve pas toujours la même allure. C'est vrai, chaque chevalier à ses blessures et ses marques, son passé. Les miens ont laissé leur traces.
Pourriez vous donc m'en raconter un peu plus sur vous? Je meurs d'envie de vous connaitre d'avantage."


Il eut à nouveau cette grimace qu'il voulat être un sourire, mais qui, au final, n'était toujours que cet horrible étirement de lèvres violacées sur un fond blanc comme le lait, d'une pâleur fantomatique.

[HRP]Désolé pour le retard! ^^', les fêtes, tous ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse Duncan
Chevalière d'Argent du Lotus
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pv:
150/150  (150/150)
Cosmos:
200/200  (200/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Jeu 3 Jan - 20:30

[c'est pas grave]


Vassili désirait en savoir plus sur Eloïse. Ses propos avaient été prononcés juste après le repas, suite aux dires de la jeune fille sur le changement d'allure d'un corps avec armure à celui sans. Eloïse avait aidé quelque peu les trois filles à débarasser la table mais sans plus. Déjà parce que les gentes demoiselles préféraient la laisser sans rien faire de plus, et deuxièmement parce qu'il n'y avait pas grand chose à ranger finalement.

Eloïse reprit sa place et, sans s'en empêcher, fit voler une mèche de sa chevelure rosâtre qui cachait quelques traits de son visage avant de répondre au chevalier de Hephaïstos. Elle plaça ses coudes sur la table, les mains jointes et le menton posé dessus.

"Que désiriez-vous savoir exactement ?...
C'est que je ne révèle pas tout et à n'importe qui.
Le prix est fort à payer pour une totale révélation de mon être et une confiance sans débauche."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Jeu 3 Jan - 21:18

*Cette petite chevalière me provoque, c'est obligé...
Bien, nous allons jouer, alors !*


"Vous n'avez qu'à me donner le prix pour tout savoir, je serais prêt à le payer.
Plus précisément, racontez moi donc d'où vous venez, ce qui vous à mis l'histoire des chevalier à l'oreille... Pourquoi Athéna plus qu'un autre Dieu. Après tout, tous on leur bon point, mais leurs défaut également.
Racontez moi tout."


Vassili aurait rougi volontier si son teint blanc pâle avait accepté cette réaction physiologique.
Par ailleur, il repensait au morceau de rubis qui dormait dans le fond de sa poche. Il regardait les doigts de la jeune femme, qui soutenaient son magnifique menton, et pensait à la forme qui se marierait le mieux à ses longs doigts fin et grâcieux. On n'improvise pas une pièce d'orfèvrerie. Et encore moins lorsqu'on est l'Aspis de la Ceinture d'Aphrodite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse Duncan
Chevalière d'Argent du Lotus
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pv:
150/150  (150/150)
Cosmos:
200/200  (200/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Jeu 3 Jan - 22:16

Ce chevalier avait décidément bien de l'audace. Il était prêt à payer le prix que fixerait la jeune chevalière pour connaître tout d'elle. Un sourire léger en coin, Eloïse voyait subitement là plus un jeu à établir qu'un établissement sérieux de confiance.

"D'où je viens me demandez-vous ?
Ayant vu le jour en pleine Gaule, j'ai grandit à la fois dans ses contrées comme sur une île plus au sud.
Quand à l'histoire des Chevaliers, ce fut mon père qui m'engagea à devenir ce que je suis aujourd'hui.
Un vieil ami à lui en était un, autrefois, et ce dernier m'initia à l'ordre des Chevaliers."

La question suivante l'étonna plus qu'autre chose, faisant apparaître la sidération sur son beau visage aux traits désormais perplexes suite à son petit air amusé. Pourquoi être au service d'Athéna ? C'était une bonne question, mais qui avait toutes ses raisons. Eloïsa s'éclaircit la gogre d'un geste gracieux de la main placé devant ses lèvres avant de conter :

"Eh bien, voyez-vous, mon maïtre servait Athéna dans ses temps de Chevalier.
Et si je la sers aujourd'hui, c'est un peu en son hommage.
Bien que, je dois l'avouer, cela n'est pas vraiment la raison majeure..."

Il y eut un temps de pause, l'instant de placer les doigts fins de la jeune fille sur une joue légèrement rosée.

"Les Chevaliers d'Or du sanctuaire sont ma principale ambition..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Jeu 3 Jan - 23:15

*Les chevaliers d'or? Ou bien elle est ambitieuse, ou bien elle est réellement folle. Ils sont presque aussi forts que moi, comment une chevalières de basse classe pourrait oser se mesurer à eux?*

"Ainsi donc, vous voulez devenir chevalière d'or... Et quelle est donc la place que vous visez parmis cette élite de l'élite des chevaliers d'Athéna?
Vous devez sans doute avoir ou beaucoup de courage et de confiance en vous, ou bien un sérieux grains de folie pour vouloir vous mesurer à eux.
Après tout, ils sont presque aussi fort que les Aspis Nobles. A moins que vous n'ayez de réelles capacités, c'est presque un sacrilège que d'y penser."


Il obsera intensément la jeune femme

"Toutefois, il ne fait aucune doute que vous seriez la plus belle et la plus charismatique d'ente eux. Ne dit-on pas d'ailleur que le Chevalier des Poissons est aussi beau et dangereux que ses roses? Peut-être êtes vous pareil : une beauté cachant un pouvoir tout aussi grand.
J'aimerais beaucoup rencontrer ce chevalier : il est un peu comme moi, je présume : il doit sans doute rendre un culte à la beauté par lequel passe un entrainement dur. En tant que serviteur d'Aphrodite, mais également en mon propre nom, j'ai toujous vénéré la beauté à son plus haut point, et c'est pour cela que j'ai choisit la branche de l'orfèvrerie que m'a offert Hephaistos.
Et que je suis devenu Chevalier au service de la Noble Ceinture d'Aphrodite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse Duncan
Chevalière d'Argent du Lotus
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pv:
150/150  (150/150)
Cosmos:
200/200  (200/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Ven 4 Jan - 0:05

"La place de Chevalière d'Or m'importe peu.
Je n'observe et n'admire que leur puissance..."

Eloïse tira la grimace quand Vassili traita qu'elle pouvait avoir un trait de folie pour oser se mesurer à eux. Mais par la suite, c'est le rire qui vint prendre possession de ses lèvres.

"La folie...
Nous ne sommes fous que lorsques nos paroles ou nos actes n'ont absolument aucuns sens.
Pour ma part, il y a bien une part de logique dans ce que j'entreprend."

Vassili parla alors du Chevalier des Poissons qui, d'après certaines rumeurs, possédait une beauté aussi sublime que la sienne. Eloïse se remémora alors les paroles du Chevalier des Gémeaux lorsqu'il avait souligné que peu de gens avait revêtu des armures d'or et que beaucoup de temples se retrouvaient aujourd'hui sans gardien. Une idée lui traversa alors l'esprit... mais elle préféra la garder pour elle.

*Quelque cela pourrait être tentant, en effet...*

Le chevalier de Héphaïstos arriva alors à dire qu'il vérénait la beauté, pour cela qu'il servait autant son dieu qu'Aphrodite et qu'il portait une partie de l'armure forgée en honneur à la déesse de la beauté.

"Avez-vous déjà rencontré un Chevalier d'Or Sir Vassili ?
J'avoue qu'il me tarde de me rendre au Sanctuaire pour combattre ne serait-ce que l'un d'eux.
J'aimerais découvrir leur puissance légendaire de mes propres yeux... m'étonner... ou bien contredire ce que toute langue raconte à leur sujet."

Elle eut alors un petit rire discret. Même s'il existait une grande différence entre elle et un chevalier d'or, il n'était pas impossible que l'inférieur batte son supérieur. Après tout, une souris arrive bien parfois à se déjouer du vilain matou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Ven 4 Jan - 0:25

Il écouta la jeune fille parler avec admiration des chevaliers d'or. Que pouvait-elle leut trouver, alors qu'elle avait, en face d'elle, un chevalier plus fort et meilleurs qu'eux?
Il décidé de répondre a son avantage, non sans ce rictus mi moqueurs mi méprisant qui lui était si propre.


"J'aimerais également beaucoup tester moi même leur puissance, mais je n'ai ni le temps de ma battre ni la patience de jouer avec ces aimables gens pour m'arrêter à leur portes."

[color=darkred]*J'espère toutefois que la traversée des 12 Maisons sera plus paisible avec une chevalière à mes côtés, surtout avec une chevalière aux si beaux appâts.*

"Toutefois, un Aspis Noble étant bien plus fort qu'un chevalier d'or, nous pourrons toujours nous mesurer l'un l'autre. Il n'est de guerriers plus forts, plus efficaces et plus dignes d'honneurs que ceux d'Hephaistos. Ils ont le savoit des armes, le savoir du combat, et ils ont avec eux la plus belle des déesse. Que peut-il bien leur arriver?
Mais je suis sûr que la beauté elle même vous envie, ce qui fait de vous, au final, un adversaire redoutable, sans aucun doute!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse Duncan
Chevalière d'Argent du Lotus
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pv:
150/150  (150/150)
Cosmos:
200/200  (200/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Ven 4 Jan - 1:06

Eloïse trouva subitement le chevalier de Hephaïstos moins intéressant. Même si elle n’aurait pas eu le temps, cela aurait été avec l’euphorie que notre jeune amie aurait volontiers combattu un guerrier plus puissant qu’elle, question d’avoir de l’expérience. Mais apparemment, Vassili se laissait à ses incapacités.

"C’est regrettable…"

Mais subitement, son attention fut piquée au vif. Un Aspis se trouvait plus puissant qu’un Chevalier d’Or ? Voyez-vous cela… Son envie pour les combats et son narcissisme se mélangèrent pour créer une action en elle que tous qualifierait de « fou ». Mais pourtant, elle y tenait fort bien.

Eloïse se leva alors et, lentement, se dirigea vers Vassili tandis qu’il continuait de parler pour, au final, se retrouver devant lui à la fin de ses paroles. Elle se tenait droite, une main sur les hanches, le sourire en coin et le regard fixe sur l’Aspis.


"Peut-être avez-vous raison, sans doute suis-je un adversaire redoutable et…"

Dès lors, une main sur la poitrine, elle se mit à s’incliner envers Vassili puis, redressa la tête.

"…Pourrais-je dès lors devenir la vôtre ?
Si vous possédez, comme vous le dites, une puissance bien supérieure aux Chevaliers d’Or, je serais enchantée de me mesurer à vous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   Lun 14 Jan - 21:22

*Elle... elle plaisante? N'a-t-elle donc pas seulement idée de qui elle a devant elle, qui lui fait l'honneur de s'asseoir à sa table et partager une discussion honorable avec elle? Ah ah...*

"Ah ah ah ah ah..."


Vassili avait eu ce rire légèrement méprisant, moqueur, dérisoire, ce rire qui montrait que ce qu'il avait entendu n'était semblables qu'à d'étranges futilités.

"Voyons, voyons... Il me serais impossible de retenir assez mes coups pour ne pas vous blesser. Les guerriers d'Hephaistos peuvent détruire l'airain le plus solide rien qu'en le touchant du doigt... Et je préfèrerais ne pas vous blesser ni faire une cicatrice sur votre magnifique corps, je m'en voudrai sans doute plus longtemps qu'on ne le peut!"

Il tendit l'oreille, et entendit comme une charette s'approcher.

"Et dans l'hypothétique où vous me battiez, chose qui me parait toutefois bien impossible, il vaudrais mieux que vous mettiez à terre après que j'aie payé ma dette en déchargeant l'arrivage de poterie, n'est-ce pas préférable?"

Vassili arborait encore et toujours ce tirage de lèvre violacées qui formait un sourire amer et moqueur. Il lui paraissait réellement impossible que cette jolie jeune femme, chevalière ou pas, puisse s'élever à sa simple cheville.

[HRP]Désolé, mille fois désolé... C'est pas moi qu'il faut frapper, c'est l'ordi parti en réparations!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans Rodorio les souvenirs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans Rodorio les souvenirs
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.
» Souvenirs en pot
» Plein de bons souvenirs
» SOUVENIRS DES 6 COMPAGNONS DANS LES ANNEES 70
» [Foenkinos, David] Les souvenirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Seiya Quest :: Sanctuaire d'Athéna :: Sanctuaire d'Athéna :: Rodorio :: Les rues de Rodorio-
Sauter vers: