Saint-Seiya Quest

jeu de role saint seiya dans l'univers du sanctuaire de notre chère déesse Athéna
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sous l'Etna, la plage

Aller en bas 
AuteurMessage
Dumnorix
Aspis forgeur du Bouclier
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 32
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Pv:
170/170  (170/170)
Cosmos:
170/170  (170/170)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Sous l'Etna, la plage   Mar 18 Déc - 21:10

Une homme se tenait droit au milieu de la plage de sable noir. De loin on aurait dit un guerrier grec antique. Son armure de bronze brillait au soleil, ses cheveux noirs flottaient dans le vent et l'Etna fumant se dressait derriére lui.

Pourtant il paraissait un peu étranger dans se décor volcanique. Il faisait face à la mer, semblant attendre quelque chose.

*Depuis combien de temps n'ai-je pas mit les pieds sur cette plage?*

Il baissa la tête puis s'acroupit. Il retira son casque de hoplite, ramassa un poignée de sable qu'il laissa glisser dans le vent frais du nord.

Ses yeux aussi bleus que la mer comtemplaient maintenant celle-ci.

*Ca change de l'air de la forge.*

Il remit son casque en se remettant debout.

*Quand les autres arriveront-ils ? Je suis le seul Aspis à protéger les forges de mon dieu.*

Dumnorix eut un soupir.

Un étrange sensation s'empara de lui et lui fit tourner la tête vers l'est. C'était trés diffut mais deux cosmos s'affrontaient quelque part, l'un trés violent, quand à l'autre on aurait dit qu'il était glacé.

*Ils sont puissant ... surement plus puissant que moi ...*

Le chevalier d'Hephaistos eut un léger sourire.

*La guerre approche.*

Il était un peu exité mais en même l'inquiétude le gagnait.

*Y survivrais-je?*

Aujourd'hui il avait décidé de s'exercer sur la plage. Il y avait apprit beaucoup plus qu'il ne l'espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous l'Etna, la plage   Mar 18 Déc - 22:45

Vassili avançait à travers la plage noire. Ca y était, enfin. Il était enfin devenu ce qu'il avait toujours voulu être, et ce qu'il pensait ne jamais pouvoir devenir pourtant. Chevalier. "Ryistsar", cela ce disait, en Russe. Cette armure qu'il avait façonné de sa sueur et de sa passion, il la portai, enfin.
Elle était tout ce qu'il pouvait exister de plus ciselé, de plus détaillé, de plus fin et raffiné. Elle était d'or éclatant, de lapi-lazuli azur, de rubis gueule, d'argent et d'émeraude, le tout agencé dans le plus fin assemblage de beauté. sur chaque plaque de chaque articulation, il y avait gravé des textes de son pays dans un alphabet [NB : qui n'était pas encore le cyrillique !!] connu seulement des moscovites, il y avait gravé des bas reliefs d'Aphrodite, des poème et des musiques. Il l'avait conçue de telle fçon que repliée, elle devienne une ceinture géante.
Combien de souffrance avait-il enduré pour cela? Le beau ne naissait-il donc que de la douleur et du moche? Pff... Quelle aventure! Ainsi, il fallait donc passer dans les tréfond pour remonter et toucher le ciel? Les légendes ne sont alors que de simples foutaises...

Au loin, il apercevait un guerrier aux aspect antiques. Marrant. Horriblement banal, rustique et brute en aspect, mais drôle tout de même. Il n'avais aps l'air de très haute classe.
Le Aspis de forge étaient surtout des travailleurs, après tout. Pff... Se battre pour des esprits auxquels on a pas été initié... Au lieu de travailler les armes, ils devraient faire preuve d'un peu de délicatesse, et de comprendre les ciselages, et les gravures. Mais évidemment, c'était trop pour de simple forgeron.

Il s'approcha et posa sa balalaika.


Hola, camarade. A quoi pense-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dumnorix
Aspis forgeur du Bouclier
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 32
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Pv:
170/170  (170/170)
Cosmos:
170/170  (170/170)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous l'Etna, la plage   Ven 21 Déc - 18:50

Le chevalier du forgeur fut surpris dans ses pensées. Il avait brusquement tournée la tête, comme si on venait l'attaquer par surprise.

Il vit un homme, presque aussi grand que lui mais beaucoup plus mince. Ses cheveux blancs et son teint pâle surprirent Dumnorix et ses yeux noirs contrastaient avec son allure.

Son armure finement ciselée ravit, dans un premier temps, les yeux de l'Aspis forgeur. Mais son manque apparent de robustesse et toute cette fioriture, ce baroque, de perles et de joyaux le rebutérent presque aussitôt.

*C'est bien jolie tous ça, mais ça résiste aux coups ou c'est juste de l'esbrouffe ? ... mouais vu le gars je ferait mieux de garder ça pour moi .*

Dumnorix avait remarqué la puissance du chevalier, un cran au dessus de la sienne.

*Surement un Aspis noble*

Comme tout bon chevalier, il savait reconnaître les chevaliers qui lui faisaient face.

*L'Aspis noble de la ceinture... avec un .. euh ... une guitare ?*

Le chevalier commençait à se poser des questions.

*Il ne se présente même pas avant de m'adresser la parole. Il devrait pourtant au moins connaitre la bienséance au vue de son apparence*

Le chevalier du bouclier laissa passer un instant.

"Je suis l'Aspis forgeur du bouclier. Dumnorix est mon nom. Je croyais que les Aspis nobles, bien que supérieur dans le sanctuaire, étaient des gens courtois et vous ne vous êtes pas présenté. De plus vous me déranger alors que j'allais m'entrainer.
Puis-je au connaître le nom de celui qui veut savoir le fond de ma pensée?"


Sa voix aux teintes métallique portait dans le vent qui balayait la plage.

Le germain n'était pas quelqu'un de trés patient et il n'avait pas beaucoup de tact. Il remarquait cependant beaucoup de détail.

*Ne sent-il pas les cosmos s'affronter? A t-il la puissance dut à son rang au moins?Et en plus il me tutoie!*

Malgré tous cela il était quand même content de n'être plus seul au sanctuaire d'Hephaistos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: pr   Ven 21 Déc - 19:08

Tiens tiens... C'est bien ce que je pensais : c'est un paysan, une basse classe. Il part au quart de tour à la moindre remarque, et est naturellement d'humeur irritée, apparemment. Toutefois, il n'est pas aussi bête qu'il est musclé. C'est tant mieux.

"La courtoisie ne s'applique qu'aux classes homologue, camarade. Tu es une basse classe, il n'y a aucune raison que je me présente à un de mes inférieurs. C'est ainsi depuis toujours, camarade..."

Il s'assit à côté du Forgeur, puis regarda au loin.
*Ah... J'ai vu pire que ce rustre baraqué... Après tout...


"... toutefois, si tu ne le sais pas, l'heure n'est plus à la plaisanterie.
Tu sens les cosmos qui s'affrontent? Tu m'a l'air rustre et brutal,mais tu es sans doute plus intelligent que tu ne le parait, et tu es un aspis, tu doit le sentir, c'est forcé.
Alors il va falloir que les classes se côtoient et se serrent les coudes. Quels que soient les rangs. Alors je vais te faire un honneur, et te dire mon nom. Ce n'est pas commun que les hautes classes se présentent ainsi, mais il faudra éviter les tension dans nos rangs. Nous somme déjà si peu, si nous en venions à nous entretuer..."


Il observa l'Etna...

"... ce serait un désatre.
Je me présente : Vassili Doblabliskiev des régions glacées moscovites. Je suis l'Aspis Noble de la Ceinture.
Tu peux me tutoyer autant que tu veux : je n'ai jamais souffert de cette familiarité-ci. Puisque nous courrons tous vers la même fin, autant le faire plus intimement possible."


Il eut un rictus amer qui découvrit ses dents blanches derrière ses lèvres violacées. Il attrapa sa balalaika...

"Allez, forgeur, entraine toi! Je veux voir de quel bois est fais le Forgeur du Bouclier"

Il pinça un premier accord plutôt sombre...

"Je te rythmerai au son des chants de mon pays!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dumnorix
Aspis forgeur du Bouclier
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 32
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Pv:
170/170  (170/170)
Cosmos:
170/170  (170/170)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous l'Etna, la plage   Ven 21 Déc - 19:46

-La sagesse qui vient avec la tempérence est comme l'eau qui refroidit le métal; c'est ce qui révéle le vrai potentiel de la lame.

Les paroles du maître du chevalier du Bouclier lui revenait en tête.

*C'est de la provocation. Reste calme. Ne tombe pas dans le piége.*

Les muscles de sa machoire inférieur se contractérent.

*Et il veut éviter les tensions... pour qui se prend-t-il?*

Il se releva, mit son casque et prit sa lance.

*Classe ... comment peut-on distingué quelqu'un par sa classe? Chez moi on distingue un homme supérieur à sa capacité à survivre et si il peut ou non nourrir sa famille.*

Dumnorix regarda vers l'est.

*La courtoisie est une marque de respect et il veut que qu'on se serre les coudes! Il veux se battre à mes cotés alors qu'il me traite de moins que rien!*

Il fulminait. Heureusement que cet homme était chevalier d'Hephaistos. Si il en avait été autrement il lui aurait déjà mit la machoire derriére la nuque sans passer par les joues.

Mais quoiqu'il dise, il avait raison. Il ne faut pas se battre entre chevaliers d'un même dieu.

Le chevalier du Bouclier se décontracta les muscles, s'échauffa les articulations.

"Et bien jouez. Si çela peut vous aidez à mieux considérer les autres ... camarade."


Il sécarta de quelques pas. Se mit en position de l'hoplite, bouclier devant lance levée au dessus de la tête, prête à frappée. Puis il commença à s'entrainer au son de la balalaïka.

Vassili était un virtuose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous l'Etna, la plage   Ven 21 Déc - 20:04

Vassili commença par une musique plutôt lente, vue la posture statique que prenait le Forgeur. Puis lorsqu'il vit que les mouvement de Forgeur se faisait plus vif, il passa à une mélodie de son cru, qui allait en accélérant. Ses doigts jouait à une cadence plutôt rapide lorsqu'il s'arrêta, puis se positiona en face du Forgeur.

"Allons, Camarade! Plus haute, la lance! Ne t'a-t-on jamais appris que le bouclier protège mais ne sauve pas une vie? Tu as plutôt intérêt à ce que la lame ressorte plus vivement du bouclier, avec d'autant plus de force. Bien que tu me semble plutôt fortement constitué, tu as encore beaucoup à apprendre du maniement de la lance.
Dans un combat, si tu n'es pas assez rapide, il te prendront ta lance, et que feras tu, après?
Ne sais tu donc te battre que par la force?"


Il eut à nouveau ce rictus sans courtoisie, plutôt méprisant.

Basse classe... J'espère qu'il ne t'on pas enseigné qu'à te servir de tes muscles, mais également à te servir un peu de ta cervelle... Voyons ce que tu vaus...


"Allons, petit camarade, laisse un peu ta lance et ton bouclier ! Tu n'a pas besoin d'arme, quand tu a des bras et une cervelle. On ne t'a appris qu'à manier un bâton, dans les forges ?"

Je ne suis peut être pas très bon au corps à corps, mais je veux savoir si les basses classes connaissent quand même un pue les secrets du Cosmos... Ce serait drôle, de le savoir. Voyons s'il a assez souffert pour être digne de moi...

Il se mit en position :

"Alors? Je t'attends !

Il avait toujorus collé aux lèvres ce sourire un peu moqueur, un peu méprisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dumnorix
Aspis forgeur du Bouclier
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 32
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Pv:
170/170  (170/170)
Cosmos:
170/170  (170/170)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous l'Etna, la plage   Ven 21 Déc - 20:34

*CONTRÔLE TOI*

Le sourire méprisant de Vassili failli faire craquer Dumnorix. Mais il avait atteint les limites de son self-contrôle. Une remarque de plus et il exploserait.

" Vous êtes-vous un jour entrainé avec des armes?

Si ma lance est plus haute, je découvre mon flanc.

Mon bouclier protége aussi mon frére d'arme de gauche, si je le jette ou que je crispe mon bras, il perd cette protection; si minime soit-elle, elle peut sauver la vie.

Si je contracte trop mon muscle pour gagner en force je perd en rapidité et en souplesse.

Si je suis trop rapide je me fatigue trop vite et je suis moins précis.

Si je n'ai plus de lance, le bouclier est un arme en soit, pas qu'un stupide bout de métal, et j'ai mes poings.

Je ne me bats pas qu'avec la force mais avec mon corps.

Dites-moi, vous êtes vous un jour battu avec des armes ?"


Il serrait les dents pour ne pas se laisser envahir par la rage alors qu'il parlait.

"Dans une forge on apprend d'abord à se sevir d'un marteau. Je ne pensais pas que vous étiez aussi ignorant que cela. Vous êtes pourtant un Aspis d'Hephaistos, non?"


L'Aspis du Bouclier fit face au chevalier de la ceinture.

"Aspis signifie bouclier en grec ... tout Aspis se doit de porter le symbole de son dieu tutélaire n'est-ce pas? Où est le votre ?"

Il se mit en position de charge. Il commença par marcher. Il accéléra au pas de charge. Il se raprochait de plus en plus de Vassili.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous l'Etna, la plage   Ven 21 Déc - 21:41

*Petit insolent, je vais te montrer...*

Apparemment, ce Dumnorix avait mal pris ses leçons. Tant mieux : on se bat mieux la rage au ventre et la colère suitant d'entre les dents... Le Forgeur marchait vers Vassili.

"Tu va être surpris, petit forgeur..."

"Forgeur, entends-tu la mer, son flux et son reflux?"

Le forgeur trottinait.

"Entends-tu le vent qui souffle sur les cendre de la plage?"

Le forgeur accélérait

"Entends-tu les forges de l'Etna qui grondent?"

Le forgeur courait vers Vassili. Celui-ci leva le poing droit vers le ciel.

"Tout cela, petit forgeur,..."

Ses doigts s'écartèrent si violemment qu'il s'en fit craquer les articulations

"TU NE LES ENTENDRAS PLUS! SILENCE D'OR"

Il y eut comme une rafale brutale de vent, et soudain, tout se tut. Même le silence ne se faisait plus entendre. Les images, les couleurs, étaient toujours là, mais aucun son n'était produit, si bien que si Vassili n'avait pas maitrisé lui même cette technique, il aurait eu que d'horrible doigts pressaient ses tympans à l'extrême, ce que Dumnorix ressentait sans aucun doute, à la vue de sa façon de se stopper net sur son trajet vers Vassili.

Vassili s'élança vers Dumnorix, s'abaissa, et attaqua par le dessous. Son bras droit écarta violemment le bouclier, mais son armure, bien que fioriturée, était très résistante, il le savait : il n'était pas bon en combat au corps à corps, et cette armure représentait son assurance vie. Son genoux droit percutta l'estomac de Dumnorix assez fort pour le déséquilibrer. Il saisit la lance de sa main gauche en l'écartant, entama une clef de bras vers l'avant, puis poussa avec son genoux droit, de façon à ce que, emporté par le poids du bouclier vers le sol, Dumnorix se retrouva sur le dos sur les cendres, tandis que la lance filait entre ses doigts. Vassili continua son chemin, et se retrouva lance à la main à peut-être à pein deux mètre de la tête de Dumnorix.

Alors que le Silence d'Or laissait place peu à peu à l'ambiance sonore, Vassili pointa la pointe de la lance vers la tête de Dumnorix.


"C'était bien essayé, Dumnorix."

Et il eut à nouveau un rire, mais plutôt un rire amusé et compatissant, plutôt que méprisant. Ce forgeur l'avait amusé sans pour autant, au final, lui faire pitié.

--------------------------------------------------------------------------------------

Coups donnés : 1 (mais bon, il est tellement léger qu'on ne le comptera pas, hein? c'était juste histoire de déséquilibrer).
Attaque : Silence d'Or, défensif (-10Cs, je l'ai fait assez puissant).

C'est pas vraiment un combat, mais je note quand même, on sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dumnorix
Aspis forgeur du Bouclier
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 32
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Pv:
170/170  (170/170)
Cosmos:
170/170  (170/170)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous l'Etna, la plage   Ven 21 Déc - 22:20

*Quelle vitesse!*

Dumnorix n'en croyais pas ses yeux. Vassili était rapide. Trés rapide. Mais le coup qu'il avait porté n'était pas trés fort.

*Il n'a pas frappé fort volontairement? Il aurait du coeur finalement ... c'est drôle.*

L'Aspis du Bouclier s'autorisa un léger sourire et d'un bond, malgré tout son équipement, il se remit debout.

Il se concentra sur sa lance. Celle-ci se mit à vibrer dans les main du russe.

Ne pouvant la retenir, ce dernier dut la lâcher.

A sa grande surprise la lance revint dans les mains de Dumnorix. Il fit quelques passes avec pour retrouver le point d'équilibre de la lance.

*Il utilise le cosmos et il sait parfaitement le contrôler*

Dumnorix reprit une posture de hoplite. Mais cette fois il chargerait plus franchement.

*Il va falloir jouer serrer. Il voudra contre-attaquer ou esquiver et là...*

Il fit le vide dans sa tête, respira pronfondément.

"RAAAAAAAAAAAHHH"

Il chargea tel Achille devant Troie. Le buste et le bouclier en avant, la lance prête à frapper. Son esprit faisait corps avec sa lance. Il était la lance.

Sa course était beaucoup plus rapide. Toute la rage qu'il avait contenu jusque là sortit d'un coup, comme une explosion.

Il allait bientôt frapper le chevalier de la ceinture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous l'Etna, la plage   Ven 21 Déc - 22:34

*Finalement, tu es plutôt coriace, Dumnorix...
Si je frappe viollement le bouclier, je risque de m'exploser la main, malgrès l'armure. Si je le frappe faiblement, il va m'avoir. Donc pas le bouclier.
Si je me roule pour lui faire un croc-en-jambe, il m'aura en allongeant la lance, il s'y attendra. De même si j'esquive par un saut.
Donc, tout ce qu'il me reste, c'est...*


Ses mains recouvrirent son visage

*... bloquer la lance!*

"DOIGTS D'EMERAUDE!!

Les mains de Vassili eurent tôt fait de se recouvrir de la matière dure et verte éclatante de l'émeraude. Il savait ses mains plus forte, et cette fois-ci, il bloqua la lance à l'aide de ses paumes dures et renforcée, alors que la pointe n'était plus qu'à quelques centimètres de son visage. Il avait encaissé le coup de plein fouet, mais pourtant, n'avais pas bougé ni ployé d'un iota. Les deux adversaires étaient maintenant face à face.

"Pas mal, sur ce coup là, je l'admet..."

--------------------------------------------------------------------------------------

Attaque : Doigts d'Emeraude (aucun dégats, à tître défensif) : -20Cs

Cosmos : 170 Cs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dumnorix
Aspis forgeur du Bouclier
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 32
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Pv:
170/170  (170/170)
Cosmos:
170/170  (170/170)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous l'Etna, la plage   Dim 23 Déc - 18:09

*Il m'a surprit encore une fois, je ne pensait pas qu'il bloquerait.*

Dumnorix relacha la pression sur la lance comme pour la dégager.

*Maintenant!*

Alors qu'il se détendit, le chevalier forgeur mit tout son poids en avant. Si Vassili avait relâcher son bloquage sur la lance, il se ferait transpercer. Si, comme le pensait l'Aspis du bouclier, il avait maintenut sa pression, les deux chevaliers tomberaient par terre, emportés par le poids et l'élan du grand guerrier germain.

*Je vais t'écraser son mon poids.*

Tout en appuyant de tout son corps sur la lance, le chevalier d'Hephaistos expira profondément pour chasser tous doutes de son esprit.

*Ne faire qu'un avec la lance, n'être plus que la lance. Atteindre la conscience du combat.*

Son cosmos était tel le grondement brûlant de la forge: puissant, intense, écrasant.

-----------------------------------------------------------------
Conscience du combat: 20cs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous l'Etna, la plage   Dim 23 Déc - 20:00

*Ah, il relâche, il a compris que...!?*

Vassili se retrouva horriblement rejeté en arrière, et se renversa violemment sur le dos. Près de son visage, la pointe de la lance du germain se faisait méchamment menaçante... Vassili senti la sueur perler sur son front.

*SI je la laisse avancer, c'est la fin pour moi !! Il va falloir faire un sacrifice*

Vassili enroula l'une de ses mains d'emeraude autour de la lance : il sentit les écharde verdâtres s'enfoncer dans le bois de la lance.

*Tu va le regretter, petit salopard...*

Tandis que toute la force sa main gauche gardait à distance la pointe d'airain, sa main droite courra à une vitesse hallucinante vers la gorge du forgeur, gorge qu'il eut tôt fait d'agripper fermement. Pour éviter de perdre trop d'énergie et d'user les muscles de son poignet gauche, il préféra abaisser la pointe vers son armure : la lance frappa une plaque pectorale de plein fouet, fissurant un rubis et infligant à l'or éclatant une rayure profonde.
Détail qui accrut horriblement sa rage.
Il porta avec ses pieds des coups à l'entrejambe du germain, à une vitesse que ne peuvent connaitre les Forgeur, puisqu'il ne sont que Forgeur, mais famillière aux Noble : celà lui permit, au prix de grand efforts, de soulever le poids du géant, de le renverser sur le dos.

Vassili se tenait donc le genou droit sur l'entrejambe du germain, le pied gauche sur le poignet du même germain qui tenait la lance, lance que la main gauche de Vassili tenait fermement, même s'il savait qu'elle ne pourrait transpercer son armure. Sa main droite étreignait avec rage, cette fois-ci, la gorge de Dumnorix, les doigts d'émeraude ayant légèrement fait couler le sang guttural de son "camarade".


"Si tu te risques encore à faire la moindre rayure à mon armure, Aspis ou pas, tu es mort.
Et Vassili Doblabliskiev tiens toujours sa parole."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dumnorix
Aspis forgeur du Bouclier
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 32
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Pv:
170/170  (170/170)
Cosmos:
170/170  (170/170)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous l'Etna, la plage   Lun 24 Déc - 13:26

Dumnorix était par terre, la main de Vassili lui serrait la gorge. Il commençait à manquer d'air.

*Voilà donc son vrai visage.*

Il donna un méchant coup de bouclier au visage de son adversaire aussi bien pour le sonner que pour se dégager. Alors que la main de ce dernier relâchait un peu sa pression, il lui attrapa le poignet, lui broya les os de sa force herculéenne tout en l'amenant vers le sol à coté de lui dans une torsion du corps.

Une fois l'Aspis noble au sol, le visage dans le sable, le forgeur lui assena un grand coup de bouclier sur l'arriére du crâne.

"Prends ça!"

Sa rage était tel qu'il ne mesurait plus sa force.

Il respira profondément pour retrouver son calme. Se releva et dit :

"C'est fini maintenant."

Puis il se retourna et commença à marcher vers le sanctuaire d'Hephaistos.

C'était un test. Vassili était-il capable de se contrôler?

*Même si il est assez lâche pour m'attaquer dans le dos je ne bougerais pas. Je verrais bien si il a acquis la noblesse et la foi en notre dieu dut à son rang.*

Sa gorge lui faisait enore un peu mal mais ça irait. Il avait contracter ses muscles suffisament tôt et fort pour éviter les séquelles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili
Aspis Noble de la Ceinture
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Pv:
200/200  (200/200)
Cosmos:
170/200  (170/200)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous l'Etna, la plage   Lun 24 Déc - 14:56

Vassili était par terre, sur le dos. Son nez saignait, il avait des fourmis dans le poignet. Grâce soit rendu à son casque. Il aurait pu s'en tirer moins bien.

*Sale petit forgeur... Une fois cette fichue guerre commencée et finie, nous règlerons nos comptes.*

Il se releva, un peu absourdi : son manque de force brute lui avait fait défaut, sa fragilité ne faisait pas de lui un combattant puissant.

*Et ce jour là, maintenant que je sais où tu es vulnérable, je te tuerai de mes mains. Et je n'aurai aucune pitié. Aspis ou pas.*

Il enleva son casque, constata la fissure qu'avait provoqué le coup de bouclier sur l'arrête frontale. Il aperçu au loin Dumnorix qui s'en allait.

*T'as de la chance que je n'attaque pas par derrière... J'ai tout de même un honneur.*

Il enleva et etala son armure sur le sable, sachant que Dumnorix n'oserait attaquer un homme dépourvu d'armure. C'était un sinistre borné, une brute sans cervelle, mais toutefois, lui aussi avait un honneur. Quand même.
Il constata le rubis brisé et la profonde rayure sur la plaque pectorale. IL entandait son oeuvre resonner, et l'appeler aux soins.


*Il va falloir réparer tout cela...*

Il remboita son armure de telle sorte qu'elle eut la forme de la ceinture. Le casque, qui servait de boucle, était fêlé de face, et jurait avec la beauté de la "lanière", qui elle n'atait été que peu touchée.

*Rendons nous aux forges d'Aphrodite...
...
...
Tu ne perd rien pour attendre, fichu germain.*


Il retourna vers l'Etna

==> Forges de l'Etna, Forge Sanctuaire d'Aphrodite.

~Fin du topic~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous l'Etna, la plage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous l'Etna, la plage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous les pavés la plage
» [ASTUCE] Optimiser la durée de la batterie sous Android et le HD2
» [TUTO] Configurer ses boite mail free et hotmail sous SFR
» Mise sous tutelle des S.D.F.???
» [REQUETE] SFR TV sous Android?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Seiya Quest :: Les Forges d'Héphaistos :: L'Etna, l'antre des Forges :: Les alentours du Volcan :: Plage de sable noir-
Sauter vers: